Phénomène naturel, les règles rythment la vie de chaque femme de la puberté à la ménopause. Également appelée menstruations ou flux menstruel, cette période varie d’une femme à l’autre, d’un mois à l’autre. Dans tous les cas, une chose est sûre : cela nécessite un moyen d’absorber ce qui est évacué par l’organisme. Vous avez alors le choix entre différentes protections périodiques. Mais ATTENTION, n’utilisez pas n’importe laquelle des protections. Les protections hygiéniques classiques contiennent des plastiques, des résidus de phtalate, de chlore, de nanoparticules, de glyphosate notamment. Ces mêmes protections qui peuvent entraîner des démangeaisons, des irritations, des mycoses voire le syndrome du choc toxique dans le pire des cas. Alors pour ne pas « polluer » la partie la plus intime et fragile de votre anatomie, privilégiez des protections hygiéniques féminines bios, portez la culotte, mais pas n’importe laquelle ! Gros plan sur la culotte menstruelle, un bijou de technologie qui est sur toutes les lèvres. 

Les principaux atouts de la culotte menstruelle

Vous entendez parler de plus en plus de la culotte menstruelle parmi les protections hygiéniques bios. Et pour cause, elle révolutionne les règles. Pratique, durable, saine, efficace et esthétique : la culotte menstruelle ne manque pas d’atouts. Gros plan.

A voir aussi : Bien faire le choix de ses produits cosmétiques

La culotte menstruelle : douce et confortable

La culotte menstruelle est composée de couches de tissus doux au toucher vous apportant douceur et confort. La première couche en coton bio vous permet un maintien au sec tandis que la deuxième couche se charge de retenir le sang et d’absorber les odeurs (garantie sans odeurs, mieux vaut que vous consultiez votre gynéco en cas d’odeurs persistantes : votre flore vaginale est sans doute perturbée par votre alimentation, votre hygiène de vie, des mycoses ou une MST notamment). La troisième couche vous prémunit des fuites. Pour finir, la quatrième couche en coton bio rend les coutures invisibles. Et comme une bonne nouvelle n’arrive seule, la culotte menstruelle bio ne présente pas de risque d’allergie ou de démangeaison … un désagrément et non des moindres en moins en cette période déjà bien assez douloureuse.

Sûre, délicate, absorbante et respirante, la culotte menstruelle est alors confortable à souhait. Fine et légère, telle une seconde peau invisible sous vos vêtements, vous vous y sentirez comme dans un cocon.

A lire également : Quels recours pour une chirurgie esthétique ratée ?

La culotte menstruelle : saine et écologique

La culotte absorbe les menstruations, les fuites et les pertes sans laisser l’humidité et les odeurs gâcher votre quotidien. Elle sèche très vite et peut absorber l’équivalent de 3 à 4 tampons selon le modèle de culotte que vous aurez choisi. Pendant 6 à 12 heures (là encore selon le modèle), la culotte menstruelle sera votre alliée pendant les règles tant elle est saine. Sans substances toxiques, dangereuses ou controversées, la culotte menstruelle est conçue avec du coton biologique certifiée GOTS et OEKO-TEX. Alors que vous prenez soin de bien choisir vos produits cosmétiques, vous pouvez désormais faire de même avec vos protections hygiéniques. Et, côté empreinte écologique, cette dernière ayant une durée de vie de 5 ans en moyenne, vous réduisez alors le volume de votre poubelle. Pour rappel, les serviettes et les tampons mettent jusqu’à 800 ans pour se dégrader, la culotte menstruelle elle, peut reprendre vie à condition d’être déposée dans une borne à vêtement une fois usagé en devenant aux côtés des autres textiles recyclés des chiffons, des matériaux dans le BTP ou la plasturgie. 

Adieu les montagnes de tampons et de serviettes qui polluent : bienvenue à la culotte menstruelle écolo, durable et à la composition saine.

La culotte menstruelle : pratique et facile d’entretien

Vous avez le choix entre différents modèles de culottes vaginales. En effet, certaines sont adaptées aux flux légers, d’autres aux flux moyens. La culotte menstruelle s’adapte à la vie de vos cycles, mais aussi à vos envies. Fini donc le temps où vous deviez courir à droite et à gauche pour changer de protection ou attendre que vos règles soient finies pour faire une séance de sport ! Et pour cause, il existe même des modèles très absorbants et couvrants adaptés aux flux abondants. Côté entretien, là encore c’est simple et efficace : il vous suffit de rincer la culotte ou de la laisser tremper suivant les recommandations du fabricant, avant de lancer un cycle de lavage en machine à 30°C avant de laisser sécher à l’air libre. Pas besoin de sèche-linge ni d’assouplissant ni d’adoucissant. 

Exit la vision d’horreur de la culotte de grand-mère : les culottes menstruelles sont sexy, colorées et adaptées à tous les flux.

Le tour de la question ne saurait être complet sans aborder la question du coût. Qu’à cela ne tienne ! Certes la culotte menstruelle coute aux alentours de 30 euros et vous en avez besoin de 4 environ pour tenir le temps d’un cycle, mais elle est réutilisable … c’est donc un investissement sur le long terme qui vous permet quand même d’économiser 200 euros en 5 ans (durée de vie moyenne d’une culotte) par rapport aux protections hygiéniques jetables classiques. Alors, pourquoi vous priver de LA solution anti-angoisse par excellence qui vous assure un contact naturel avec votre peau ? !