L’extension du garage est souvent indispensable pour faire face à de nos nouveaux besoins. Mais pour mener à bien ce nouveau projet, il faut prendre certaines mesures et penser à des stratégies. Voici un article qui vous donne quelques conseils pour agrandir votre garage et éviter des surprises désagréables.

Définir les raisons de l’extension du garage

L’agrandissement d’un garage ne doit pas se faire sur un coup tête. Il est important de définir la raison pour laquelle vous voudrez agrandir votre garage. L’extension d’un garage peut résulter de l’achat d’une nouvelle voiture plus grande. Elle peut également émaner de la nécessité d’aménager le garage pour avoir un espace atelier, ou une buanderie. Ce petit exercice permettra de prévoir les ressources nécessaires pour réaliser ledit projet.

A lire aussi : Assurance habitation : comment résilier ?

Procéder à une déclaration administrative

L’agrandissement du garage impose de travaux de construction. Ces travaux nécessitent des démarches administratives pour éviter les sanctions prévues par la loi. Pour des travaux sur une superficie de plus de 5 mètres carrés et de moins de 20 mètres carrés, il faudra faire une déclaration de travaux. Par contre, lorsque la superficie est supérieure à 20 mètres carrés, le permis de construire est indispensable.

C’est l’une des raisons pour lesquelles avant tout projet d’extension de votre garage, il faut définir la raison pour laquelle, elle est faite. Elle facilite la détermination de l’espace à ajouter. Toutefois, lorsque l’extension est inférieure à cinq mètres carrés et que les travaux entraîneront une modification de l’aspect du milieu, la déclaration administrative est obligatoire.

A lire aussi : Comment peindre au pistolet les armoires de cuisine ?

Choisir le type d’agrandissement adapté à votre garage

Il existe différentes manières d’agrandir le garage. Parmi celles-ci, trois sont les plus courantes. L’extension peut se faire en repoussant les murs. Cette première manière de faire nécessite la destruction des anciens murs et la construction de nouveaux.

À cet effet, il faudra reprendre tout le processus de construction. Bien que ce type d’agrandissement permette d’augmenter considérablement la superficie du garage, il nécessite beaucoup de moyens. Les coûts de réalisation dépendent du type de matériaux choisis. Pour une construction réussie et solide, contactez une entreprise de BTP qualifiée.

La deuxième manière pour agrandir son garage est l’extension par l’extérieur. En effet à défaut de détruire les murs, il est possible d’envisager des espaces de stationnement à l’extérieur du garage. Avant d’opter pour cette alternative, assurez-vous que vous disposez de cet espace à l’extérieur. De manière concrète, l’extension par l’extérieur consiste à placer quatre ou six piliers pour soutenir une voûte réservée à recevoir une toile. Cette toile est généralement fabriquée en polycarbonate et les piliers sont conçus en aluminium ou en acier. L’ensemble du dispositif est soutenu et consolidé par des renforts.

La dernière manière d’étendre son garage est de faire recours à la mezzanine. La mezzanine est un étage érigé pour séparer un espace en deux surfaces. La première, pour garer les moyens de déplacement et la seconde pour servir d’espace de stockage. L’agrandissement par mezzanine nécessite un garage avec une grande hauteur sous le plafond et des garde-corps pour accéder à l’étage. Une fois le type d’agrandissement choisi, faites appel à un professionnel pour une extension de bonne qualité de votre garage.